porte ouverte ou porte fermée, votre cheminement par la communication

Selon le pédagogue Canadien Dr Laurence J. Peter : “Parlez sous le coup de la colère et vous ferez le pire des discours, que vous regretterez à jamais.”

Un dirigeant doit gérer les membres de son équipe, signaler les erreurs, apaiser les conflits, inspirer chacun à donner le meilleur de lui-même et à aller de l’avant. Tout cela demande de solides compétences en communication.

Savoir communiquer efficacement est rarement inné. Il s’agit non seulement de transmettre le bon message, mais aussi – et surtout – de faire en sorte qu’il soit bien reçu et compris. Si tel n’est pas le cas, le manager aura beau être un visionnaire doué de maintes qualités, ses idées ne seront jamais ni remarquées ni comprises, que dire d’être suivies. D’où un réel isolement progressif dudit responsable. Très frustrant…

Afin d’améliorer votre communication (au bureau comme à la maison, d’ailleurs), retenez déjà ces quelques points fondamentaux :

1) Prenez le temps de choisir vos mots, en privilégiant ceux qui rassemblent et motivent, plutôt que ceux qui blessent et éloignent. Si vous exprimez honnêtement et avec clarté vos sentiments et pensées, on verra vraiment où vous voulez en venir, on vous comprendra.

Je vous invite à respecter ces quatre points simultanément, notamment en cas de conflit, faute ou autre situation délicate :
– Dites la vérité,
– Adressez-vous directement à la personne ou au groupe concerné, sans intermédiaire et sans témoin superflu,
– Dites uniquement ce qui est utile,
– Dites le sous une forme aussi plaisante à entendre que possible.

Le fait de dire ce qui doit être dit, mais avec respect et tact, permet d’éviter que votre interlocuteur éprouve des émotions négatives, se mette sur la défensive et bloque instinctivement sa capacité à écouter votre message. Sans parler du risque énorme que le ton monte et que la discussion dégénère. Aucun bénéfice.

Donc respirez calmement avant, et préparez-vous. Plus vous pratiquerez, plus cela vous viendra facilement. Communiquer avec bienveillance tout en posant un cadre ferme et précis, c’est tout à fait possible ! C’est d’ailleurs ainsi que vous obtiendrez les meilleurs résultats.

2) N’oubliez pas la communication au-delà des mots. Certes, en cette ère hi-tech des emails et des sms qui donne la priorité aux écrits, on en oublierait parfois de se parler pour de vrai, en face-à-face (ou même au téléphone). Un avantage de la communication orale est qu’elle s’accompagne de communication non-verbale, laquelle permet éventuellement d’adoucir ou de nuancer ses propos, de compléter ou renforcer son message.

En effet, au-delà de la signification intrinsèque de ses paroles, une personne s’exprime par sa prosodie, c’est-à-dire en quelque sorte la “mélodie” de son langage verbal. Le ton de la voix, sa modulation, l’intonation, l’accent, le rythme, sont autant d’indices qui révèlent ce que ressent (ou désire) celui qui parle, discourt, devise, bafouille, jargonne, marmonne, vocifère, etc.

Le paralangage, ou prosodie et communication non verbale, exprime des émotions et des sentiments à travers également l’apparence physique, les gestes, les postures du corps et les expressions du visage.

Selon le chercheur Albert Mehrabian, le paralangage impacte énormément la communication. Selon lui, ce que l’on exprime provient de la signification des mots prononcés pour 7 % seulement, de l’intonation et du son de la voix pour 38 %, et du visuel (expressions du visage et langage corporel) pour 55 %. La façon de parler et l’attitude comptent ainsi encore bien plus que le contenu du discours.

Donc votre interlocuteur percevra aisément si vous voulez l’aider à s’améliorer, ou si vous éprouvez simplement du plaisir à pointer du doigt ses erreurs. Et il réagira en conséquence…

Voulez-vous construire une équipe qui gagne, à court comme à long terme ? Afin d’optimiser votre communication verbale et non-verbale, je vous propose des séances de coaching. Offrez-vous du sur-mesure véritablement adapté à vos besoins professionnels et/ou personnels !

Share Button