Trouver le sens de sa vie

Trouver le sens de la vie ? Les réponses sont aussi nombreuses qu’il y a d’individus, tant cette question du sens de la vie est personnelle. De plus, ce pour quoi je vis actuellement est certainement différent de ce qui me motivait dans la vie auparavant et de ce que je rechercherai plus tard. Le passage dans les différents âges de l’existence peut nous faire réexaminer le sens profond de notre vie. Ce qui nous “porte” dans l’enfance (jouer, comprendre, etc.) évolue au fil du temps : s’épanouir dans son travail, faire avancer un projet, apporter une contribution à la société, élever des enfants, prendre soin d’une personne âgée ou handicapée, etc. Avoir un but qui nous tient à cœur permet de booster notre motivation, de nous sentir bel et bien vivant au quotidien, et d’aborder avec encore plus de courage les éventuels moments difficiles et obstacles sur le chemin de la vie. Comme le disait Nietzsche, “Celui qui a un pourquoi qui lui tient lieu de but, de finalité, peut vivre avec n’importe quel comment“.
Le témoignage de Victor Frankl, dans son livre “Découvrir un sens à sa vie”, en est une formidable illustration. Quelle leçon de courage de la part de ce médecin psychiatre autrichien, interné de 1942 à 1945 dans les camps nazis ! Afin de survivre, il visualisait sa douce épouse, et se projetait mentalement à la fin de la guerre : il tirerait des leçons importantes de cette expérience pour témoigner et enseigner aux étudiants dans les amphithéâtres de médecine. Ce qu’il fit effectivement après sa libération…
Sa conclusion : même si on nous confisque tout, si on nous maltraite, si on nous humilie, personne ne peut nous enlever notre liberté de choisir comment répondre aux événements ; à chacun donc de faire ses choix face aux circonstances de la vie, pour le meilleur ou pour le pire.

Un nombre significatif de personnes se sentent démunies, voire dépressives, lorsque soudainement la mission qu’ils avaient à cœur de remplir disparait, notamment après un licenciement ou un départ à la retraite. Tout d’un coup, les repères familiers disparaissent (les horaires, le cadre, les collègues, l’ambiance, les activités) ; c’est comme si la vie n’avait plus de sens. La personne ne se sent plus utile.

Pour traverser cette période de changement, il est fort utile de réfléchir à de nouveaux objectifs de vie. Cette démarche est individuelle, avec ou sans l’aide d’un coach de vie ou autre professionnel de l’accompagnement. Pour certains, cette recherche sera naturelle et rapide. Pour d’autres, pas du tout. Il faudra alors prendre le temps, et si besoin se faire aider.

Développer un nouveau projet de vie, chercher à engager son temps et son énergie au service des autres, faire de nouvelles rencontres, tout cela aide grandement à retrouver un sens à sa vie, avec l’énergie et l’enthousiasme qui vont avec.
Bref, se sentir utile pour se sentir vivant.

Share Button