Pour dire non à la procrastination, pour aller de l'avant et réaliser ses objectifs

La procrastination, vous connaissez… Vous avez un projet ou une longue liste de “choses à faire”, mais vous avez la fâcheuse tendance à toujours remettre cela à plus tard ? Que votre objectif soit de perdre 10 kg, d’écrire un livre ou de vous lancer en indépendant dans une nouvelle activité professionnelle, vous avez du mal à vous y mettre, que dire de persévérer avec régularité…
Dès les premières tentatives, une petite voix intérieure vous rabâche sournoisement que “ça serait bien mais c’est trop difficile pour toi, tu n’y arriveras jamais, à quoi bon même essayer, c’est d’avance peine perdue”. Une variante de cette petite voix est le message quotidien : “ne t’escrime pas à la tâche maintenant, tu as bien le droit de te reposer aujourd’hui, et tu verras bien demain.”
Qu’il s’agisse de découragement prématuré ou de procrastination répétée, le résultat est le même, à savoir que rien ne se passe, vous n’arrivez décidément pas à vous lancer pour mettre en place votre programme ou votre projet.

Que faire ?

1) Libérez la parole de votre “petite voix” ou “critique intérieur”. Donnez-lui sa place en considérant son message. Ecrivez tous les contenus négatifs qu’il vous dicte intérieurement. Et une fois cela devant vos yeux…

2) Réfléchissez au contenu de ce message. Y a-t-il du vrai ? Du faux ? Voyez les “contre-attaques” que vous pouvez apporter. Couchez par écrit la liste de vos qualités et compétences qui vous permettront d’arriver à vos fins. Mentionnez également tous les avantages que vous obtiendrez une fois le projet abouti.

3) Maintenant que vous vous sentez plus sécurisé(e) quant aux possibilités de succès, et que vous avez boosté votre motivation, c’est le moment de mettre en place une stratégie précise. Redéfinissez votre objectif en différentes étapes clairement formulées. Pensez notamment à préciser : où, quand, comment, avec qui.
Si votre but est d’enfin aller à la salle de gym deux fois par semaine, il pourrait être re-travaillé en évaluant :
– les meilleurs créneaux horaires de la semaine (en fonction de vos diverses obligations familiales et professionnelles),
– les personnes à qui vous pouvez déléguer vos responsabilités parentales ou managériales pendant vos heures de gym,
– où ranger votre équipement sportif pour qu’il soit à disposition au moment voulu,
– comment vous rendre à la salle de sport.
Une fois le plan clairement établi, faire le pas devient beaucoup plus facile.

4) Dans votre plan stratégique, pour chaque étape, évaluez les risques possibles et prévoyez les comportements que vous adopterez au cas où tout ne se passe pas comme prévu.
Si, par exemple, vous entrevoyez que votre conjoint ou tel collègue pourrait essayer de vous décourager, imaginez déjà ce que vous pourriez mettre en place ou comment vous pourriez en discuter avec cette personne pour éviter les problèmes.
Prévoyez des issues de secours. Envisager le meilleur comme le pire est très important pour vous rassurer et donc vous permettre de vous consacrer librement et pleinement à votre projet.

5) Au moindre petit pas effectué comme prévu, récompensez-vous ! La félicitation intérieure est l’une des meilleures récompenses, car elle entretient le cercle vertueux. Célébrer votre petite victoire quotidienne par un dynamique “ouais, j’ai réussi à me lever à l’heure prévue, génial, bravo !”… c’est tout simple, et ça fonctionne !
D’autres récompenses raisonnables (non culpabilisantes), amusantes ou relaxantes peuvent être envisagées. Bien sûr, pas de vous jeter sur les gâteaux à la crème pour vous récompenser d’avoir bien suivi votre régime toute la semaine…

6) Puisque vous avez fractionné votre objectif en petites étapes réalisables, il est plus facile d’intégrer ces activités dans votre quotidien, afin qu’elles deviennent des habitudes de vie.
Exemples de nouvelles routines : manger un fuit plutôt qu’une barre chocolatée quand vous avez un petit creu, réaliser vos appels de prospection commerciale pendant 30 mn tous les matins après avoir déposé les enfants à l’école, ranger votre maison ou votre local professionnel par section délimitée (une étagère, un tiroir) pendant 10 mn chaque soir. Mieux vaut s’y tenir 10 mn tous les jours plutôt que prévoir une journée entière… qui n’arrivera que trop rarement ! C’est grâce à la régularité que vous obtiendrez vos résultats.

7) Et si, pour une fois, vous vous laissez aller et n’agissez pas comme prévu dans le plan, soyez indulgent avec vous-même. Il est humain de ne pas être toujours parfait !

Voilà, vous savez tout, ou presque   🙂
Pour vous accompagner de façon personnalisée vers l’arrêt de la procrastination et vers la réalisation de vos objectifs, pensez au coaching professionnel Toulouse !

Share Button