Relations de couple - comment améliorer la communication dans le couple

En écrivant cet article, je pense en particulier à la relation de couple, mais les indications données sont transposables à tout autre type de relation importante que vous aimeriez préserver, que ce soit dans le cadre personnel ou professionnel.

Revenons-en à notre couple en péril. La relation n’est plus sereine et agréable comme avant. L’un et l’autre des conjoints voudraient travailler sur “ce qui ne va plus” pour sauver le couple.

Connaissez-vous l’origine de 80% des problèmes de couple ? Une mauvaise communication !
Sachant cela, c’est effectivement une très bonne idée de consulter un coach spécialisé ou un psychothérapeute, afin d’apprendre à communiquer différemment. Dans un premier temps, c’est ce qui va donner un maximum de chances à la relation de renaître.

Voici 5 moyens de favoriser une bonne communication :

– Parler de façon simple, directe et sincère. Être authentique et bienveillant à la fois, c’est possible. Créer les conditions favorables pour se sentir dans cette énergie, c’est possible aussi. Donc vous l’avez compris, il n’est ici nullement question de se cloitrer dans son silence en attendant que l’autre devine par miracle sa pensée, et encore moins d’intimider, d’imposer ou de manipuler.

– Parler d’égal à égal, ou de votre “moi adulte” au “moi adulte” de l’autre, comme on dit en analyse transactionnelle. L’idée, c’est de ne se positionner ni dans le “moi enfant” (la victime) ni dans le “moi parent” (condescendant, directif, persécuteur ou même surprotecteur). Se placer au même niveau que l’autre permet un premier rapprochement ; cela facilite respect et empathie.
Et à propos de “même niveau”, j’inclue également l’ajustement du positionnement physique : s’assoir si l’autre est assis, s’accroupir s’il boude par terre, etc. Si possible, asseyez-vous côté à côte (sur un canapé par exemple, ou devant un beau lac), plutôt que directement face à face.

– Vérifier que votre langage non-verbal est en cohérence avec votre langage verbal. Le regard et les gestes parlent plus fort que les mots que l’on prononce. De même pour le timbre de voix, qui ne trompe pas sur les vraies émotions ressenties.

– Choisir le bon moment pour parler, c’est-à-dire quand les circonstances sont favorables : la personne est seule et tranquille, le lieu s’y prête. Prenez du temps de qualité pour vous deux. Essayez de recréer des instants qui vous rappelleront les moments magiques connus ensemble par le passé.

– Et enfin, le point peut-être le plus important concerne le contenu de la discussion. Plutôt que de vous concentrer indéfiniment et exclusivement sur ce qui ne va pas, dites ce qui va ! Pourquoi tenez-vous à cette personne plutôt qu’à une autre ? Qu’appréciez-vous chez elle ? Quelle différence fait-elle dans votre vie ? Ce que vous allez partager ainsi est très important pour repartir sur de nouvelles bases.

Bonne communication !

Si la mise en application de ces conseils ne suffit pas à résoudre vos soucis, je vous propose de me rencontrer à mon cabinet de coaching Toulouse, seul ou avec votre conjoint.

Share Button