observer la nature paisible pour gérer le stress

De nos jours, qui n’est pas stressé ? De plus en plus de compétition, l’exigence de toujours plus d’excellence dans le rendement ou la beauté physique, des horaires de travail insensés, la peur de perdre son emploi ou de ne pas gagner assez, les soucis familiaux ou de santé, les examens ou entretiens aux enjeux forts… Nul besoin de rallonger cette liste, car vous la connaissez déjà très bien.

De façon claire et pratique, dans l’urgence, que faire pour aller mieux ?

A) Entrainez-vous à prendre conscience de vos sensations corporelles et de vos émotions, dans l’instant. A chaque fois que l’anxiété ou le stress commence à monter, prenez le temps (quelques petites secondes peuvent suffire) pour mettre des mots sur ce que vous ressentez ; notez-le intérieurement ou sur un carnet de route que vous consacrerez à cela. Cela peut être par exemple l’impression que l’estomac se noue, les paumes de mains qui deviennent moites, une sensation de chaleur au niveau des joues, la peur d’échouer, la honte, la pensée “il ne manquait plus que ça, qu’est-ce qu’elle vient encore m’embêter”…

Le simple fait d’être un observateur de votre ressenti (changements au niveau du corps, émotions, pensées), sans jugement, va permettre à votre cerveau de commencer à réagir de façon différente pour gérer le stress et vous redonner les moyens de sortir de l’ornière.

Merci au cerveau pour sa magnifique neuro-plasticité ! Ainsi, mieux utiliser notre mental peut modifier les circuits neurologiques dans le cerveau et permettre d’activer certaines connections ; ce qui à son tour aide et renforce le mental… afin de répondre différemment à un évènement pourtant similaire, en l’occurrence le stress.

B) Lors des pics de votre vie trépidante et stressante, observez d’autres personnes autour de vous qui sont calmes, elles. Ou bien accordez-vous deux minutes de contemplation de la danse des oiseaux sur l’arbre près de votre fenêtre.

Cette observation tranquillisante permet instantanément de se réconforter et de faire baisser la pression.

Pratiquez cela plusieurs fois dans la journée, et notez les résultats positifs sur votre bien-être !

C) Le toucher bienveillant (sans connotation sensuelle ou sexuelle) peut également soulager de l’anxiété, très rapidement. Un massage relaxant des épaules ou un petit câlin permet de libérer les hormones de la détente nerveuse. Certes, on ne peut pas toujours prendre dans ses bras un collègue de bureau à chaque fois que l’on est stressé, et pourtant, cela ferait beaucoup de bien. A proposer donc à ses proches.

Entre parenthèses, ce n’est pas par hasard que certaines nouvelles psychothérapies très sérieuses proposent aux personnes en souffrance des visites dans les fermes pour caresser le dos ou le museau des vaches et des chevaux. C’est un vrai succès pour retrouver sérénité et joie de vivre !

Ce sont donc là quelques-unes des excellentes techniques pour développer la résilience, c’est-à-dire la capacité à se sortir d’affaire en cas de stress. La gestion du stress comprend encore d’autres volets, que l’on pourra voir ensemble en séances de coaching.

D’autre part, si vous le souhaitez, le coaching peut également vous aider à réorganiser les différents plans de votre vie de façon stratégique, en fonction de votre situation personnelle, de sorte que vous viviez de façon enfin plus agréable, avec bien moins de tensions et d’anxiété.

Cet accompagnement personnalisé devient particulièrement urgent si vous êtes soumis très régulièrement à un stress intense. En France, le risque de burn-out concerne 10 à 25% des personnes actives, selon les professions, alors prenez les devants ! 

Share Button