Comment développer la confiance en soi ?
Chacun d’entre nous peut un jour ou l’autre ressentir un manque de confiance en soi, qu’il s’agisse de se présenter à un entretien d’embauche, de monter sur scène et parler en public, ou de demander une augmentation de salaire.

Comme vous le savez sans doute déjà, la confiance en soi peut se construire petit à petit, en acceptant de sortir de sa zone de confort, en s’exposant davantage (petit à petit), en prenant des petits “risques” mesurés (oser demander l’heure à un inconnu, par exemple), en réussissant des épreuves de moins en moins faciles, voire de plus en plus difficiles. Car il s’agit d’un cercle vertueux : plus on agit et plus il devient facile d’agir, et cela booste énormément la confiance en soi.

Par ailleurs, une autre des clés de la confiance en soi repose sur la capacité à être bienveillant avec soi-même. Si par exemple vous devez parler en public, il est fort probable que vous ressentirez du stress avant de prendre la parole et ce, même si vous avez très soigneusement préparé votre discours et connaissez votre dossier sur le bout des doigts. Il est possible que tout d’un coup, vous soyez pris d’un doute, vous imaginez le pire ; bref, la confiance en soi est soudainement mise à rude épreuve et cela vous déstabilise. Alors, la première étape, pour vous sentir mieux, est de remarquer votre état d’esprit du moment. Il est ce qu’il est ! Accueillez vos émotions et vos pensées, sans jugement. Si vous êtes une(e) habitué(e) de cette technique, quelques courtes secondes suffiront ; sinon, prenez éventuellement quelques minutes hors de la salle, avant votre intervention, pour faire ce retour sur vous-même, au calme. La deuxième étape, c’est d’accepter d’être bienveillant et empli de compassion à votre égard. A l’issue de votre présentation, quel que soit le résultat, voyez simplement que vous avez fait de votre mieux, et que c’est parfait ainsi. Quand on est sympa avec soi-même, les challenges semblent moins difficiles, car on ne dépend plus de la validation par autrui, le sentiment d’insécurité décroit, et on se sent mieux dans sa peau.

En conclusion, préparons-nous au mieux, avec bon sens, pour surmonter les épreuves, mais faisons aussi confiance à notre intelligence innée et à la Vie !

Share Button