Le stress n’est-il pas un ingrédient de la vie courante pour la majeure partie de la population ? Peu de personnes y échappent. On pourrait dire que celles-ci sont chanceuses, pourtant ce n’est pas toujours le cas ; certains se plaignent : trop peu de responsabilités et de challenges, travail monotone, pas de projet motivant, etc.

Question stress, tout est question de juste milieu, sachant que ce curseur est positionné différemment selon les personnes. Trop de stress, et c’est à terme un risque de burnout. Trop peu de stress, et c’est l’ennui, voire la déprime. Il faut donc en premier lieu vous assurer que vous êtes au bon endroit, dans la bonne situation familiale et sociale (en particulier pour un parent au foyer) et dans le bon job, celui qui vous plaît et qui convient à vos compétences, vos valeurs et vos ambitions. Déjà, là, c’est tout un programme, donc le cas échéant, pensez à faire appel à votre coach professionnel préféré  😉

Une fois que vous êtes enfin là où il est bon que vous soyez, certes vous allez néanmoins connaître des hauts et des bas dans votre vie, avec plus ou moins de stress, mais j’ai une bonne nouvelle pour vous (et ce n’est pas moi qui l’invente) : si vous avez conscience que ce stress fait partie de la vie, qu’il est normal et même positif car il vous booste, il vous donne les moyens d’arriver à vos fins… ce stress n’aura a priori pas de conséquences néfastes graves sur votre santé ! Les études médicales le montrent. Non seulement les gens “positivement stressés” ont un taux de mortalité identique à celui les “positivement non stressés”, mais en plus, le taux de mortalité des “négativement non-stressés” (ceux qui craignent beaucoup pour leur santé physique et mentale alors que leur niveau de stress est relativement faible) est aussi élevé que celui des “négativement stressés”. Intéressant, n’est-ce-pas ?

D’où l’intérêt de prendre du recul par rapport au stress que chacun connait dans sa vie personnelle et professionnelle, afin de le voir sous un autre jour et lui redonner tout son sens. C’est la première clé du bien-être !

Ensuite, pour aider à conserver une vision positive du stress que l’on vit, et le gérer plus sereinement, voici quelques-unes des astuces efficaces à mettre en pratique au quotidien :

  • Réalisez la distinction entre le risque réel (le vrai danger) et votre libre interprétation d’un danger potentiel. L’imaginaire fait souvent imaginer le pire, alors que la réalité s’avèrera souvent beaucoup plus simple et facile. Identifiez si les causes de stress sont bel et bien réelles, ou pas.
  • Donnez-vous la permission de vous relaxer et d’aller bien. Prenez une mini-pause aussi souvent que nécessaire, et pratiquez en quelques secondes la méditation de pleine conscience, en observant sans jugement ce que vous ressentez à l’instant.
  • Entourez-vous de personnes positives et joyeuses, qui vous redonnent du baume au cœur et du cœur à l’ouvrage.
  • Tournez-vous vers l’action pour trouver plus de paix et de sens. Agissez concrètement de façon positive, en particulier pour aider les autres (famille, amis, association, etc.). Le bénévolat au service d’autrui a un impact très positif sur la santé et le bien-être de l’aidant. Les études montrent que les stressés qui aident les autres ont un taux de mortalité inférieur aux mêmes stressés qui n’œuvrent pas auprès des autres.*

* Réf : http://buff.ly/2sU3LfZ

Pour en savoir plus, et personnaliser cette approche de façon très pratique, bienvenue en séance de coaching Toulouse ! J’utilise entre autres des outils comme l’EFT (Emotional Freedom Technique) pour vous aider à surmonter les peurs et autres épreuves émotionnelles qui suscitent du stress (préparation à un examen/concours, à une prise de parole en public, etc.).

Share Button